On le voit dans ces (0 ) Scènes

Fanspot créé par :

Damien

De retour dans son village d'enfance, François passe la porte du café. Là, il retrouve son ami Serge qui enchaîne les verres avec son beau-père Glomaud, jusqu'à en être ivre. Voyant la déchénace de Serge, Frnaçois décide de rester sur place our l'aider. Considéré comme le premier film de la Nouvelle Vague, il fut tourné dans le village où Claude Chabrol passa son enfance pendant la guerre. Son père était d'ailleurs pharmacien dans ce village près de Ahun dans le canton de Guéret. Entre le 4 décembre 1957 et le 4 février 1958, le petit village creusois fut en émois. Des habitants devinrent figurants tandis que d'autres aidèrent les techniciens. Le long-métrage obtiendra le Prix du film de Locarno en 1958 et le Prix Jean-Vigo, l'année suivante. «Pendant le tournage, les habitants étaient fiers, explique Bernadette Lafont. Chabrol, c'était l'enfant du pays.» mais «Les gens de Sardent m'ont fait la gueule après avoir vu le film», raconte Chabrol. Peut être à cause d'un portrait peu flatteur des gens du pays. Le Bar chez Bichette a définitivement fermé ses portes en juin 2018.

Les commentaires des Fantrippers

Les photos prises sur ce fanspot

Suivez-nous !

Partagez cette page sur