New York: les lieux mythiques de Neuf semaines et demie

Adapté d’une histoire vraie publiée en 1979, Neuf semaines et demie met en scène la relation torride entre John et Elizabeth, jeune femme indépendante perdant peu à peu le contrôle d’elle-même. La scène du strip-tease a contribué à l’élever au statut de film culte.

Spring Street Gallery

La galerie d'art dans laquelle travaille Elizabeth McGraw (Kim Basinger) est dans la réalité la Judd Foundation. L’immeuble abrite une exposition permanente de Donald Judd (1928-1994), artiste plasticien pionnier du minimalisme. Celui-ci a habité et travaillé dans ce bâtiment où il a aménagé ses œuvres de façon très précise. Des visites guidées y sont organisées.

Appartement d'Elizabeth

Comme nous l’évoquons dans notre Guide New York des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, BD, romans , l'appartement d'Elizabeth se trouve derrière cette jolie façade travaillée. Elle y a ses premières relations avec John Gray (Mickey Rourke). Pas sûr que les occupants actuels vident le frigo de la même manière !

Bureau de John

John travaille dans le monde de la finance depuis cet immeuble de 29 étages. Ancien siège de la société de téléphone et télégraphe puis de Western Union, c’est d’ici que fut passé l’un des premiers appels transcontinentaux en 1927, entre New York et Londres. Le bâtiment apparaît également dans Wall Street. Un fait amusant puisque les deux films se déroulent à la même époque et que les deux personnages principaux évoluent professionnellement dans le même domaine.

Appartement de John

C’est ici qu’a lieu l’un des plus célèbres strip-teases du cinéma sur la chanson de Joe Cocker "You can leave your hat on". L’appartement se situe en haut d’un bâtiment situé dans la cour privée. On voit Elizabeth le quitter en empruntant le passage fermé depuis la rue par une grille.

Clock Tower

John et Elizabeth font l'amour près des mécanismes. Une fêlure de l’une des vitres aurait été causée par les acteurs un peu trop passionnés. Cette horloge du 19e siècle fonctionne toujours. Elle est remontée chaque semaine par Marvin Schneider, dont le titre officiel est “maître des horloges”, avec l'aide de Forest Markowitz.  L’entrée de service se trouve au Leonard Street, bâtiment où les New-Yorkais se rendent pour payer leurs amendes.

The Algonquin Hotel

C'est au bar qu'apparaît Elizabeth, grimée en homme. Ouvert en 1902, l'Algonquin a tenu un rôle important dans l'histoire culturelle de la ville puisque c'est ici que se réunissait dans les années 20 le cercle littéraire Algonquin Round Table, composé d’écrivains et de passionnés.

Café des artistes

Le Café des artistes, où John vient manger avec Elizabeth déguisée en homme, a fermé en 2009, mais un nouveau restaurant appelé le Leopard at des Artistes a ouvert en 2011 au même endroit. Pour 40 à 50 $, vous pouvez donc dîner au milieu des superbes peintures murales de nymphes de Howard Chandler Christy.

Luna Park

John offre des ballons à Elizabeth à leur sortie de la station de métro Coney Island-Stillwell Av. Ballons qu’elle utilisera pour le frapper une fois redescendu de la grande roue en haut de laquelle il l’a volontairement laissé immobilisée.

Chelsea Hotel

La dernière scène sensuelle entre John et Elizabeth se déroule dans l’une des chambres de ce mythique hôtel.

House Boat

Découvrir la maison flottante où John emmène Elizabeth, au début, est l’occasion d’une belle balade dépaysante sur les pontons.

Suivez-nous !

Partagez cette page sur