Paris : 10 lieux pour partir sur les traces d’Amélie Poulain

Le célèbre film de Jean-Pierre Jeunet, avec la non moins célèbre Audrey Tautou, est une œuvre emblématique du début du XXIe siècle. En plus d’avoir un scénario plein de vie, le film est un véritable hommage à Montmartre, mais aussi à Paris dans son ensemble. Voici une sélection de lieux à la fois marquants et incontournables.

Le Café des deux moulins

C’est dans ce café qu’Amélie Poulain (Audrey Tautou), travaille. L’établissement, situé à Montmartre près du Moulin Rouge et du Moulin de la Galette aux ambiances des années 1950, se veut aussi bien un bar de quartier qu’un sympathique bistrot à la cuisine traditionnelle.

Lamarck-Caulaincourt

Dans toute sa bonté d’âme, Amélie Poulain offre à un non-voyant une visite commentée express de la rue Lamarck. Une fois celle-ci achevée, Amélie repart seule par les doubles escaliers de la sortie du métro de la rue Lamarck-Caulaincourt. C’est aussi ce métro qu’elle prend pour rattraper son amoureux. A voir donc !

Le canal Saint-Martin

C’est au canal Saint-Martin, et plus précisément sous le pont-écluse permettant de passer de la rue Bichat au quai de Valmy, qu’Amélie Poulain aime faire des ricochets. Ce lieu célèbre pour le tournage d’autres films est aussi un agréable parcours de promenade long de 4,55km. Une fois la photo prise en bonne et due forme, place à une balade sympathique qui peut aussi bien se faire en bateau !

Notre Dame de Paris

Parmi tous les monuments de Paris, Notre-Dame est probablement l’un des plus fantastiques. Construit en 1163, elle a traversé le temps. Elle a également connu de nombreuses caméras, comme celles de Jean-Pierre Jeunet pour tourner les scènes où la petite Amélie est emmenée par sa mère régulièrement dans l’espoir que « le ciel lui donne un petit frère ».

La station de métro Abbesses

Dans la station d’Abbesses presque désertée, Amélie est interpellée par les doux sons d’une chanson d’Edith Piaf. En réalité, la scène fut tournée Porte des Lilas. Cette dernière est en fait une station fantôme, dédiée aux tournages de films et séries, fermée au public depuis 1939, mais visitable durant les Journées du Patrimoine !

Au marché de la butte

Le marché de la Butte est un magasin alimentaire où travaille Lucien et tout proche du logement d’Amélie Poulain. Cette dernière s’y rend notamment lors de son investigation pour trouver l’enfant devenu grand à qui appartient la boîte aux souvenirs. Ce petit magasin existe toujours et vous accueillera pour quelques courses et une jolie photo !

Le Verre à pied

La rue Mouffetard apparait plusieurs fois dans le film. La cabine téléphonique, la visite guidée improvisée ou encore ce fameux bar où Amélie Poulain rencontre Dominique Bretodeau. C’est à lui que revient la petite boite en fer qu’elle recherche notamment au marché de la butte. Un bistrot très sympathique situé en rue piétonne.

Cinéma Studio 28

« Parfois le vendredi soir, Amélie va au cinéma ». Et vous aussi, vous pouvez assister à une séance dans ce cinéma indépendant au style intemporel avec ses lustres de Cocteau et ses grands rideaux rouges, mais à la technologie de pointe avec projecteur électronique haute définition et son numérique.

Au Clown de la république

Dans ce petit magasin du Boulevard Saint-Martin, Amélie Poulain y trouve un accessoire indispensable à sa nouvelle vie : un masque de Zorro ! Entrez ici et ressentez toute l’émotion de la jeune protagoniste devant tant d’articles de farces et attrapes !

Piscine des Amiraux

La piscine qui a servi de décor dans le film de Jean-Pierre Jeunet est maintenant classée monument historique. Elle fut fermée en 2015 pour cause de travaux, mais est désormais rouverte depuis le mois de novembre 2017 ! Allez donc faire quelques brasses dans cette splendide piscine au style Art Déco !

Suivez-nous !

Partagez cette page sur