À New York, sur les traces de Ghostbusters

Les lieux du célèbre film d'Ivan Reitman sont nombreux à New York. Tour d'horizon.

Film mythique des années 80, SOS Fantômes a marqué toute une génération. Plus de 30 ans après son apparition en 1984 et un deuxième volet en 1989, le diptyque d’Ivan Reitman reste très populaire, tout comme les nombreux lieux de New York qu’il a immortalisé. Tour d’horizon.

1. La caserne, bâtiment incontournable

Que seraient les Ghostbusters sans leur emblématique quartier général ? Ce lieu visible à de nombreuses reprises dans les deux films d’Ivan Reitman existe toujours. Situé à Tribeca, au sud de Manhattan, le bâtiment, facilement reconnaissable, est une caserne de pompiers portant le nom de Hook & Ladder 8. Pour l’anecdote, la caserne a failli fermer en 2011 à la suite de restrictions budgétaires, mais la mobilisation des habitants, très attachés à ce bâtiment datant de 1895, a permis de la maintenir en activité. Proche du World Trade Center, ses pompiers ont été parmi les premiers à intervenir lors des attentats du 11 septembre 2001 et un panneau dans l’entrée expose quelques téléphones exhumés des décombres de Ground zéro.

Sur place, les liens avec SOS fantômes existent toujours ! D’abord sur le trottoir sur lequel a été dessiné un immense sigle faisant le lien entre le logo des chasseurs de fantômes et les pompiers tandis qu’à l’intérieur trône en bonne place l’enseigne de Ghostbusters 2 ! Les pompiers sont très accueillants et, quand ils ne sont pas en intervention, ils prennent volontiers la pause avec les nombreux touristes se rendant sur les lieux. Par contre, ne vous attendez pas à retrouver l’intégralité du quartier général des chasseurs de fantômes, les scènes intérieures ont en effet été tournées dans une caserne désaffectée de Los Angeles !

2. L’Université de Columbia, lieu fondateur

Reprenons la chronologie du film et remontons Manhattan jusqu’à l’université de Columbia dans l’Upper West Side. C’est là, au début de l’histoire, que travaillent Peter Venkman (Bill Murray), Raymond Stantz (Dan Aykroyd) et Egon Spengler (Harold Ramis). Tous trois chercheurs à l’université, ils décident d’ouvrir leur société d’investigations paranormales après avoir été radiés de leurs postes. La discussion fondatrice entre Peter Venkman et Raymond Stantz se passe alors sur le parvis, à quelques mètres de l’Alma Mater, la statue de la déesse Minerve, trônant devant les marches de la Low Library.

3. La New York Public Library, théâtre de la première chasse aux fantômes

La première chasse aux fantômes débute dans un cadre majestueux : celui de la New York Public Library, la grande bibliothèque de la ville de New York. Peter Venkman et Raymond Stantz y rejoignent Egon Spengler au dernier étage dans l’immense et splendide salle de lecture appelée Rose Reading Room. N’essayez pas de reproduire la bruyante entrée en matière du film ! Si l’accès à cette vaste pièce est libre, le silence est de rigueur. Par contre, impossible de se rendre dans les réserves où les Ghostbusters rencontrent leur premier spectre. En même temps, c’est peut être plus prudent.

Pour l’anecdote, juste en face de la bibliothèque, de l’autre côté de la cinquième avenue, se trouve le site imaginaire de la Manhattan City Bank, dont sortent les personnages principaux après que Ray a hypothéqué sa maison familiale pour fonder SOS Fantômes. Vous pouvez vous y rendre, mais l’endroit comporte peu d’intérêt.

4. L’immeuble maléfique de Central Park West où habite Dana Barrett

L’immeuble de Central Park West où habite Dana Barrett (Sigourney Weaver) et son voisin Louis Tully (Rick Moranis), un comptable pas très malin, tient une place centrale dans le premier film d’Ivan Reitman. C’est dans ce building, censé avoir été érigé par les fidèles du dieu sumérien malveillant Gozer, que des phénomènes étranges ont lieu, jusqu’à l’apparition de ce satané Gozer. Mais pas de panique, les Ghostbusters feront le nécessaire pour sauver le monde ! Dans la réalité, si l’immeuble est facilement reconnaissable, il est n’est pas aussi imposant que dans le film. Afin d’accentuer son aspect maléfique, des étages ont été ajoutés en image de synthèse par la production.

5. La Tavern on the Green où Louis Tully recherche en vain de l’aide

Poursuivi par un molosse venu de l’au-delà, Louis Tully fuit l’immeuble dans lequel il réside et traverse la rue pour tenter de trouver refuge au restaurant Tavern on the Green, dans Central Park, juste de l’autre côté de la rue. Louis frappe en vain contre les baies vitrées du restaurant pour solliciter l’aide des clients dînant à l’intérieur… Depuis le tournage il y a une trentaine d’années, l’endroit a été réaménagé et s’il n’est plus exactement le même, le bâtiment reste cependant bien identifiable.

6. Le Lincoln Center

Complexe emblématique où sont rassemblées plusieurs institutions culturelles majeures de New York, dont un orchestre symphonique, le Lincoln Center compte parmi ses musiciens et musiciennes, Dana Barrett. C’est sur l’immense esplanade, près des jets d’eau, que Peter Venkman l’attend après une répétition. Depuis le tournage, la fontaine a été légèrement modifiée, mais l’endroit reste très proche de celui filmé dans les années 80.

7. Le musée où se réincarne Vigo des Carpates

Si, dans le premier volet, l’essentiel de l’action se passe au nord de Manhattan, dans l’Upper West Side, c’est surtout au sud, à côté de Battery Park que se déroule SOS Fantômes 2. C’est là que se trouve le National Museum of the American Indian, rebaptisé pour le film Manhattan Museum of Art. Dans cet immense bâtiment, Dana Barrett prend des cours de peinture tandis que trône l’imposant et angoissant portrait du cruel Vigo de Moldavie, massacré en 1610 mais ayant promis de revenir un jour… Et c’est bien sûr par l’intermédiaire de ce tableau qu’il se réincarne dans le film.

8. La chaussée où les Ghostbusters creusent pour découvrir la substance maléfique

C’est un carrefour anodin de New York, à l’intersection de la 77e rue et de la 1re avenue mais il a un rôle clé dans Ghostbusters 2 ! C’est à cet endroit que s’arrête subitement le landau de l’enfant de Dana Barrett, après qu’il ait échappé à son contrôle devant son appartement, situé un bloc plus haut. C’est aussi à cet endroit que les chasseurs de fantômes vont décider de faire un trou dans la chaussée pour découvrir que des substances visqueuses et maléfiques circulent dans les égouts de la ville.

9. L’appartement de Peter Venkman

À quelques pas de la station de métro Bleecker street, vous ne pouvez pas manquer l’immeuble où habite Peter Venkman dans le second volet du diptyque d’Ivan Reitman. Situé à l’angle de Broadway et de Bleecker street, cet immense bâtiment possède une façade bien particulière. L’appartement du chasseur de fantômes se trouve au cinquième étage. Observez bien la corniche, c’est sur celle-ci que Dana Barrett s’aventure pour tenter de récupérer son bébé.

10. La Statue de la liberté

Pas de besoin de présenter ce monument présent dans énormément de films et séries, comme vous pouvez le voir ici. Miss Liberty a un rôle décisif dans le deuxième film et quitte son piédestal de Liberty Island pour prêter main forte aux chasseurs de fantômes. Inutile de préciser que ce n’est que du cinéma ? La vénérable lady reste solidement installée dans le port de New York depuis 1886 et séduit toujours un grand nombre de cinéastes comme de touristes.

> Commandez notre Guide de New York des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, bandes dessinées, romans

Suivez-nous !

Partagez cette page sur