Les Animaux Fantastiques 3 : un petit tour de balai en Autriche ?

Après New York lors du premier opus, Paris et une pointe de Londres dans le deuxième, quelle destination nous réserve J.K. Rowling pour les aventures du troisième volet ?

Lors du premier long-métrage Les Animaux Fantastiques, les spectateurs ont pu admirer la belle ville de New York sous tous ses angles, magiques ou moldus selon les points de vues. Le Woolworth Building, l’ancienne station City Hall ou encore le zoo de Central Park, Big Apple a revêtue ses plus beaux habits de sorciers pour la venue de Norbert Dragonneau sur le continent américain comme nous l’avons expliqué dans notre Guide New York des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, BD et romans.

Paris est la ville centrale du deuxième volet de la saga. Avec le Ministère français de la magie (évoqué dans notre Guide Paris des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, BD et romans) ou encore l’une de ses entrées, la Ville Lumière s’est transformée pour accueillir Norbert et ses animaux tous aussi fantastiques les uns que les autres.

Mais alors, quelle sera la troisième destination qui accueillera les aventures de notre cher magico-zoologiste ? Lors du final du film, on peut apercevoir le fameux Château de Nurmengard, prison pour sorciers située dans les Alpes autrichiennes. Un indice ne suffit pas ? J.K. Rowling s’est amusée à en divulguer pas moins de 28 sur twitter. Parmi ces nombreux petits cailloux, l’auteure à répondu à un fan curieux de connaître le nombre de volets de la saga en lui répondant « 5. Five. Cinq. Fünf. Cinco. Cinque ». Anglais pour le premier, français pour le suivant, le troisième évoque l’allemand, une des langues officielles de l’Autriche, une suite logique.

Quant aux deux autres chiffres à consonance latine, le premier évoque l’espagnol ou le portugais. J.K. Rowling a posté, il y a peu, une photo de Rio de Janeiro dans les années 1930, et s’est amusée de tweeter qu’elle arrivait encore à se tromper sur l’orthographe du nom de la ville brésilienne alors qu’elle l’avait écrit à de nombreuses reprises. Un autre indice majeur pour la suite ?

Pour le dernier, la racine italienne est évidente, mais où donc l’ancien élève de Poufsouffle sera amené a se rendre ? À vos pronostics !

Suivez-nous !

Partagez cette page sur