Paris : les lieux mythiques de Mission: Impossible - Fallout

Rythme infernal, cascades en série et menace mondiale : Ethan Hunt fait de Paris son terrain de jeu lors d'un long métrage haletant. Pas besoin d'un ordre de mission pour partir sur ses pas.

Avenue de Saxe

Engagé dans une course-poursuite avec la police, Ethan (Tom Cruise) percute une Peugeot 406 grise à cette intersection et chute lourdement de sa moto. Comme nous l'évoquons dans notre guide Paris des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, bd et romans, la séquence prend de grandes libertés avec la géographie parisienne puisqu'après avoir roulé à contresens sur le rond-point de l'Arc de triomphe, Tom Cruise se retrouve rue de Téhéran, à 1,5 km de là, où contrairement au film, le célèbre monument ne se trouve pas dans la perspective. Puis, il s'engage alors sur l'avenue de Saxe... Située 3 km plus loin ! Après l'accident, il s'enfuit par une gigantesque bouche où ses complices l'attendent en bateau. Même si l'acteur réalise lui-même ses cascades, celle-ci a nécessité un minimum d'équipements de sécurité dont une grue pour effectuer le fameux vol plané.

Jardins du Palais-Royal

Après un petit jeu de piste, Ethan met en garde Isla Faust (Rebecca Fergusson) et la supplie d'abandonner sa mission. La scène se déroule dans ces jardins où chaque mercredi à midi, un artificier déclenche le tir du "petit canon". À l'origine, cette tradition avait été instaurée de mai à octobre par un horloger pour que chacun puisse contrôler l'heure exacte de sa montre, en fonction de la position du soleil. Pour cela, l'homme avait inventé un petit canon se déclenchant à l'aide du soleil : les rayons de celui-ci étaient amplifiés par une loupe afin d'allumer une mèche, faisant ainsi partir la charge et provoquant une détonation. Le canon original, installé en 1786, fut dérobé en 1998 et a été remplacé par une réplique. Depuis 2011, il n'est plus déclenché par le rayonnement solaire mais par un artificier.

Parvis des droits de l'homme

A l'aube, alors que l'esplanade est déserte, August Walker (Henri Cavill) confie à la directrice de la CIA (Angela Bassett) qu'il soupçonne Ethan Hunt d'être John Lark. Le parvis des droits de l'homme est doté d'une vue extraordinaire sur la Tour Eiffel. Créé dans les années 1930, il fut baptisé ainsi en 1985 car c'est au palais de Chaillot, juste à côté, que fut adoptée la Déclaration universelle des Droits de l'Homme le 10 décembre 1948. L'Assemblée générale des Nations-Unies tenait alors sur place sa cinquième session. L'article 1, "Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits" est gravée sur une dalle du parvis.

Grand Palais

Lors d'une fête organisée pour une œuvre de charité au Grand Palais, Ethan et August se mêlent aux invités afin d'intercepter la vente du plutonium que la Veuve blanche (Vanessa Kirby) souhaite conclure avec John Lark. Mais Ethan se fait passer pour celui-ci et tout ne se déroule pas comme prévu. L'arrivée de tueurs les amène à fuir ensemble jusqu'à l'hôtel de Soubise où réside la jeune femme.

Garage de la BMW

Lors de sa folle course-poursuite pour échapper à la police, l'équipe de Mission Impossible se rendent dans ce garage pour s'enfuir à bord d'une BMW verte. Mais lorsqu'ils ouvrent les portes des lieux, ses membres tombent nez à nez avec une gardienne de la paix les tenant en joue. Des hommes de la Veuve blanche arrivent au même moment pour les arrêter, et menacent de tuer la policière. Ethan parvient à la sauver de justesse. Le garage se situe juste en-dessous du pont de Bir-Hakeim, aperçu dans Inception ou encore Peur sur la ville.

Rue François-Miron

La BMW Verte conduite par Ethan effectue un demi-tour quelque peu forcé dans les escaliers à l'angle de la rue François-Miron et de la rue des Barres. Tom Cruise est réputé pour réaliser ses cascades lui-même et certaines sont bien plus impressionnantes que d'autres. Par exemple, lorsqu'il se trouve suspendu à une corde d'un hélicoptère et se laisse ensuite tomber dans le vide une dizaine de mètres plus bas. Cette scène fut réalisée sans aucun fond vert afin d'y intégrer des images de synthèse, l'acteur estimant que la scène n'aurait pas eu la même portée. À l'origine, ces escaliers n'avaient pas lieu d'être, puisque la Butte fut construite artificiellement pour permettre la construction des immeubles du numéro 2 au 14.

Ministère de l'Économie et des Finances

L'arrivée, sous bonne escorte, du prisonnier Solomon Lane (Sean Harris) se fait en hélicoptère sur le toit du ministère de l'Économie. Le tournage de cette scène a bien failli ne jamais avoir lieu en raison des abeilles ! En effet, l'héliport n'est plus en service depuis plusieurs années, mais il est utilisé pour accueillir des ruches. Celles-ci furent déplacées afin de permettre aux caméras de s'installer.

Rue de Valois

Au volant de sa BMW verte, Ethan renverse Isla Faust, le poursuivant en moto. Les caméras ont dû se positionner dans le passage de la rue de Valois pour tourner une partie de la scène. La course-poursuite est un hommage, voulu par le réalisateur, à Claude Lelouch et principalement à son court-métrage C'était un rendez-vous. Celui-ci dévoile pendant huit minutes une traversée à haute vitesse de la capitale. Installé au numéro 3, le ministère de la Culture est souvent surnommé "rue de Valois" à cause de son emplacement.

Quai d'Austerlitz

Lors d'une embuscade, Ethan et August expédient dans la Seine, à l'aide d'un poids lourd, le fourgon blindé transportant Solomon Lane. Cette action se déroule devant Les Docks - Cité de la mode et du design. Facilement identifiable avec sa structure extérieure verte fluo, la Cité de la mode et du design est installée dans ce bâtiment depuis 2008. Le musée Art ludique occupe également 1.200 m2 du bâtiment. Il a notamment accueilli une exposition sur les héros de DC Comics et Superman interprété par Henri Cavill.

Arc de triomphe

Poursuivi par la police française, Ethan passe devant l'Arc de triomphe d'une manière inhabituelle. Tom Cruise réalise quelque chose d'inédit et, bien sûr, d'interdit, en roulant à contresens sur le fameux rond-point de l'Étoile. Les lieux ont été privatisés durant deux heures un dimanche matin, très tôt pour le tournage. Au total, 70 véhicules, pilotés par des cascadeurs professionnels, furent nécessaires pour réaliser cette séquence. Pour ajouter un peu plus à la complexité, celle-ci devait être réalisée sans aucun accroc, car l'acteur principal ne portait aucune protection alors qu'il roulait à 180 km/h !

Suivez-nous !

Partagez cette page sur