Voyage à travers le monde dans le « nouveau » film d’Orson Welles

Le réalisateur disparu depuis 1985, avait laissé un film inachevé, The Other Side of the Wind, sauvé par le géant Netflix. Celui-ci a été tourné à Orvilliers en France, mais également en Espagne, Phoenix, Carefree, dans le Connecticut et bien sûr à Los Angeles.

Orson Welles est un réalisateur de films de talent, qui fut également acteur et producteur. Son premier long-métrage, Citizen Kane (1941) fut un immense succès qui propulsa la carrière du cinéaste et en influença des centaines d’autres. 

Entre 1970 et 1976, il travailla sur un film qui restera inachevé, The Other Side of the Wind. L’histoire raconte celle d’un vieux réalisateur de films, J.J. Hannaford, résultat d’une fusion entre John Ford et Ernest Hemingway. Hannaford fait son retour à Los Angeles après avoir passé plusieurs années sur le Vieux Continent. Il est sur le point de finir un nouveau film, et une fête est organisé en son honneur, mais le réalisateur trouve la mort un peu plus tard, à bord d’une voiture de sport. Suicide ou accident, le mystère reste entier.

Pourquoi ce film est resté inachevé ? Les explications sont multiples, mais selon le réalisateur, ce serait par la faute de son associé iranien, Mehdi Bousheri, qui aurait fait main basse sur le négatif pendant plusieurs années, empêchant la fin du montage.

Pourquoi ce film refait surface aujourd’hui, plus de 40 ans plus tard ? Le directeur de production Frank Marshall et Filip Jan Rymsza ont récupérés des milliers de bobines du film à Paris et ont assemblé le long métrage, selon les notes et le scénario d’Orson Welles. 

Parmi les lieux, le film a été tourné à Orvilliers en France, mais également en Espagne, Phoenix, Carefree, dans le Connecticut et bien sûr à Los Angeles. 

Rien d’étonnant à ce qu’Orson Welles ait choisi de tourner quelques scènes en France. Celui-ci était éperdument amoureux de l’Hexagone. Même si il y a connu de nombreuses déceptions, il en a tout de même fait un lieu de résidence et un lieu de tournage de prédilection, comme le musée d’Orsay à Paris pour Le Procès, une adresse incontournable que nous évoquons dans notre guide Paris des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, bd et romans.

Le film devrait arriver en novembre sur la plateforme de streaming Netflix, et fait partie de la sélection officielle du New York Film Festival et du Venice Film Festival.

Suivez-nous !

Partagez cette page sur