New York: les lieux mythiques du Parrain

Considéré comme l’un des plus grands films du cinéma mondial et récompensé par trois oscars, le chef d’œuvre de Francis Ford Coppola brosse un portrait réaliste de la mafia à New York dans les années 50. La trilogie a marqué des générations de spectateurs et spectatrices.

LE PARRAIN (PREMIERE PARTIE)

Maison de la famille Corleone

C'est ici qu'a lieu lors de la scène d'ouverture le mariage de la fille du Parrain. Tout au long de ce premier volet, la plupart des grandes décisions s’y prennent. Comme nous l’évoquons dans notre Guide New York des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, BD, romans , la maison n’a pas changé et les propriétaires actuels tiennent à ce qu’elle soit toujours fidèle au film. Le moyen le plus pratique pour s'y rendre est le taxi.

The St Regis

Après avoir appris en sortant du Radio City Hall avec Kay (Diane Keaton) que son père avait été victime d’une tentative d’assassinat, Michael Corleone (Al Pacino) dîne avec sa compagne dans une des suites de l’hôtel. Il demande à la jeune femme de retourner chez ses parents tandis qu'il part voir son père à l'hôpital, aujourd’hui disparu. Pas la peine également de se déplacer sur les lieux où le Don se fait tirer dessus (128 Mott Street), l’endroit est méconnaissable.

Jack Demsey's

Michael attend devant ce restaurant Virgil Sollozzo (Al Lettieri) et le capitaine de police McClusky (Sterling Hayden) pour partir avec eux en voiture dans un endroit qu'ils ont choisi. L'objectif est de s'expliquer mais une fois arrivés, Michael les assassine après avoir récupéré un pistolet caché dans les toilettes. Si cette scène se déroule dans le Bronx dans le restaurant Chez Louis, dont on voit la façade, elle a été tournée au Luna Restaurant, un peu plus loin, et le patron et sa femme y jouaient leurs propres rôles. Les deux restaurants n'existent plus aujourd'hui.

Hotel Edison

Juste avant de se faire assassiner, Luca Brasi (Lenny Montana) retrouve Virgil Sollozzo (Al Lettieri) dans un bar. En réalité, il s'agit du Sofia's, le restaurant de l'hôtel, transformé pour le tournage.

First Calvary Cemetery

L’enterrement du Parrain a lieu dans cet immense cimetière, le plus grand des États-Unis puisque trois millions de personnes y sont inhumées. Pour rendre cette scène spectaculaire, la production avait fait appel à 150 figurants, 20 limousines et 12.000 $ de fleurs !

St Patrick's old Cathedral

Michael assiste à un baptême pendant que ses ennemis sont assassinés. Seules les scènes intérieurs ont été tournées ici, l'extérieur étant celui de la Catholic Charities of Staten Island (6581 Hylan Blvd, Staten Island). Pour l'anecdote, la messe était assurée par un véritable évêque.

Maison de Peter Clemenza

Bras droit du Parrain, Peter Clemenza (Richard S. Castellano) habite cette petite maison de Brooklyn. Il est connu pour sa réplique: “Laisse le flingue ; prend les cannelloni.”

LE PARRAIN 2

Ellis Island

Adolescent, Vito (Robert de Niro) arrive à Manhattan et se voit attribuer par erreur le nom de Corleone, correspondant à son village natal en Sicile. Comme tous les immigrés du début du 20e siècle, la Statue de la Liberté est la première vision du jeune Vito Corleone lorsqu'il arrive en Amérique.

Meurtre de Fanucci

En 1917, Vito assassine Don Fanucci, le représentant de la mafia, et gagne ainsi  la confiance du voisinage. Il commence alors à intercéder dans les conflits locaux, devenant progressivement le Parrain.

LE PARRAIN 3

Mulberry Street Bar

Vincent Mancini-Corleone (Andy Garcia), le neveu de Michael, commence à se rapprocher de la fille de ce dernier, Mary (Sofia Coppola), en allant prendre un verre dans ce bar. Mary devait initialement être jouée par Winona Ryder mais celle-ci a abandonné au début du tournage car elle était trop stressée. Francis Ford Coppola a alors décidé de la remplacer par sa propre fille, Sofia, âgée à l'époque de 19 ans.

Suivez-nous !

Partagez cette page sur